Je m’appelle Yum, je me suis réincarnée un jour de 1977 dans un pays lointain, le Viêt-Nam.

J’ai rencontré ma terre d’accueil vers l’âge de 2 ans. Mon enfance, mon histoire, mes décisions, mes fréquentations, mon expérience de vie m’ont construites et menées là où je suis aujourd’hui, là où je dois être.

Ça n’a pas été facile mais j’y suis arrivée et ce n’est que le début, le début de l’éveil. Je le cherchais depuis si longtemps sans pouvoir le nommer, sans comprendre vraiment ce que je cherchais.

Mais voilà, grâce aux personnes qui ont croisées ma route mais aussi grâce à cette curiosité inépuisable qui m’anime depuis toujours, je me suis trouvée, j’ai trouvé ma place.

Je me souviens, je ressens, je comprends, je vois, j’entends, je vibre… L’apprentissage continue, l’évolution continue, l’élévation continue. Ne dit-on pas que la vie est un apprentissage ? Je ne veux pas être le Maître, je veux être l’éternelle élève.

Ma mission je la connais et je l’assume. Je veux aider, élever, soutenir, guider, écouter, échanger, vivre, aimer… Je veux éveiller les consciences, rallumer la lumière de chacun car si je vous élève, je m’élève avec vous et cette sensation est infiniment bon. C’est aussi bon pour vous comme pour moi mais aussi bon pour les autres car n’oubliez pas, nous ne formons qu’Un. Retrouver cette Unicité, voilà ce que je veux.

Peu importe les mots employés pour décrire les techniques utilisées pour travailler sur soi, ce n’est qu’une étiquette. Il y a tellement d’outils mis à notre disposition, on peut faire de belles choses par différents moyens. Il n’y a pas de techniques ou de personnes meilleures que d’autres.

Tout en ne formons qu’Un, nous sommes néanmoins tous unique. Ce qui compte c’est ce que la vie mène sur votre chemin au moment opportun, c’est la vibration émise et ressentie lors d’une rencontre, d’un échange.

Pour ma part, je ressens une attirance pour les Mémoires Akashiques, la Communication Quantique, l’Hypnose Quantique et j’accompagne également le passage des Âmes. Ce sont mes univers, je m’y sens bien. C’est un appel pour certains, pas pour d’autres et c’est très bien ainsi…

J’aime l’expression « Traductrice de l’Âme » : voilà ce que je suis.
« Autant que je puisse en juger, le seul but de l’existence humaine est d’allumer une lumière dans l’obscurité de l’être. » C. Gustav JUNG

Dans l’Amour et la Lumière.